AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Affligeant ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asca

avatar

Messages : 2117
Date d'inscription : 03/05/2013
Localisation : Vaucluse

MessageSujet: Affligeant ....    Ven 17 Mai 2013 - 12:29

http://www.rue89.com/

Soldes à Virgin
« Vous vous êtes comportés comme des pourritures »

Témoignage d'Antoine Michel le 16 Mai 2013.


Le 13 mai 2013 à minuit, via e-mails et réseaux sociaux, la nouvelle se répand comme un virus digne des zombies de Danny Boyle : le Virgin Megastore, à l’agonie, annonce des réductions de 50% sur la quasi-totalité du magasin. Les détenteurs de cartes de fidélité bénéficient de 20% supplémentaires.

L’enseigne Champs-Elysées ouvre à 10 heures, et les choses se compliquent déjà. Les gens dehors s’impatientent, ils sont des centaines (dont certains depuis 7 heures du matin), et tentent d’ouvrir eux-mêmes la gigantesque porte métallique. Ils tentent, ils tentent, les charognards.

La tension est déjà là, quelque chose ne tourne pas rond. Une ambiance, une attitude.

Le service de sécurité fait grincer les gonds. Sésame, ouvre-toi. Les chiens sont lâchés, le chaos peut commencer.

Des centaines d’humains, visages déformés, hagards, montent en courant au premier étage, se poussent les uns les autres. Une femme chute dans le grand escalier. Personne ne l’aide à se relever.

Objectif : le rayon numérique. Un iPad à 700 euros devient un iPad à 350 euros. Alors ils en prennent deux, trois, quatre, car même à 600 euros, les tablettes numériques se revendent illico sur eBay ou Leboncoin.fr.

Mais il n’y a pas que ça à récupérer, et certains ont prévu le coup : ils sont venus avec des grands sacs. D’autres ont carrément ramené des valises.

Comme le témoigne une certaine Emma dans Le Parisien :

« C’était la folie. Ça poussait de tous les côtés. Les plus pressés montaient les marches quatre à quatre pour aller dans les rayons hi-fi. Mais il y avait peu d’articles. Du coup, certains clients arrachaient de leur socle les appareils photos ou les tablettes en exposition. Les alarmes retentissaient de toute part. »


Au téléphone, un homme hurle, plié d’un rire nerveux : « J’y crois pas, ici c’est l’apocalyyypse ! ! ! » Dans un premier temps, les employés trouvent ça hallucinant, positivement parlant. Mais ils vont déchanter très vite.

Traqués, insultés, secoués par les clients

Les consoles Xbox, vendues la veille 250 euros, passent à 175 euros. Prenons-en une, non deux, non trois. Durant l’heure suivant l’ouverture du magasin, les vendeurs, complètement désemparés, sont suivis, pris à partie, traqués, insultés, secoués par des clients devenus fous.

Certains employés montent sur des tabourets, et hurlent des ordres aux gens afin de contenir, de canaliser la foule en furie. En vain. Des clients leur hurlent dessus, et l’attention sera – semble-t-il – à qui criera le plus fort.

Alors qu’ils ont commencé leur journée depuis moins de deux heures, certains salariés s’échappent littéralement pour aller pleurer au stock, loin du chaos. Pour atterrir, pour se rendre compte de ce qu’il se passe, et reprendre un poil de force.

La fermeture du magasin, le néant d’information depuis plusieurs mois concernant un quelconque plan social, Pôle emploi s’approchant, et maintenant ça. Ça fait beaucoup.

En moins de trente minutes, le rayon numérique est vide. Plus rien, à part de la poussière et des déchets sur les rayonnages (restes de menus McDo, cannettes vides, emballages divers).

Des gens ont sous les bras des trucs sans savoir de quoi il s’agit. Ils ne savent même pas ce que c’est. « Vous pensez que je peux en tirer combien ? », osent-ils même demander. Mais même sans savoir, plus besoin de les mettre sur Priceminister. Car la vente n’a jamais été aussi sauvage, et des enchères commencent dès lors dans les files d’attente.

Je n’ai pas eu d’iPad, je rachète le vôtre. Non moi, non moi, non moi, qui dit mieux ? On dégaine le cash, des billets passent discrètement de main en main. On se croirait en plein deal généralisé.

Ils se gavent sans peur de vomir

La magasin a en stock 184 cartouches du dernier jeu Nintendo DS « Professeur Layton ». Un revendeur de jeux vidéo, venu avec des amis porteurs, les prend toutes. Les 184.

Ceux qui sont arrivés trop tard au saint premier étage – ou qui n’ont pas eu accès aux enchères sauvages – prennent alors TOUT ce qui passe à hauteur de panier. TOUT : peluches, DVD au hasard, magnets, écouteurs, jeux de société, cartouches d’imprimantes. Ils n’ont pas le temps de choisir, sinon d’autres leur voleront leur butin.

Alors ils prennent, ils prennent, se gavent sans peur de vomir. Ils prennent pour empêcher d’autres de prendre. La plupart sont au portable :

« Mais tu veux lesquels ? Dis-moi vite, il n’y a presque plus rien ! “Twilight” ? “Iron Man” ? “Transformers” ? En Blu-ray ou DVD ? Bon, je prends tout, et rappelle-moi dans dix minutes ! De toute façon, on s’en fout, c’est à moins 50% ! »

Et pourtant – forcément – ils vomissent, quand le coup de sang est passé. Où ? Aux caisses. C’est réellement là qu’ils font leurs emplettes, leurs « bonnes affaires » : alors ça oui, je prends, ça non, ça oui, ça non... Ils reposent alors ce qui, en fait, ne les intéresse finalement pas.

L’attente dans la file est en moyenne de 1h30. Derrière les caissières, des centaines de produits divers s’entassent en dizaines de colonnes, trop rapidement dégueulés pour être rangés convenablement. Alors out le traditionnel classement fantastique/horreur/comédie : on prend tout et on repose tout en tas au rayon DVD. Obligé.

Les clients, pour une fois, ne se plaignent pas.
« On rachète vos indemnités »


Une employée sort fumer une clope, par une sortie privée qui mène dans la rue d’à côté. Elle a bien pris soin d’enlever son gilet rouge, chose qu’elle ne fait jamais. Elle n’a même pas allumé sa cigarette que les gens repèrent sans pitié le petit logo sur son badge et l’accaparent :

« Vous pouvez me mettre ça de côté ? Il vous reste des iPad ? Achetez-en un pour vous, et je vous le rachète ! »

L’employée leur répond que non. Leurs bouches se déforment alors, deviennent méchantes : « Non, mais sérieux, on croit rêver... Pffff ! »

Même aux livres, rare rayon sur lequel les soldes n’ont pas lieu (loi oblige), les gens remplissent des paniers en prenant – là encore – tout ce qui leur passe sous la main.

Lorsque les employés leur précisent que les livres ne bénéficient pas de réductions – « Non, mais vous auriez pas pu le dire ? » – ils reposent tout tel quel, n’importe où, avant de partir bon train vers des rayons plus juteux.

« Vous devriez être contents, on rachète vos indemnités » ;
« C’est scandaleux, les vendeurs se sont servis avant nous ! » ;
« Vous n’allez pas vous plaindre d’être bientôt au chômage : vous vendez aujourd’hui, et je contribue en achetant. »

Ils n’ont JAMAIS vu ça de leur vie

Pour ajouter au chaos ambiant, au rez-de-chaussée comme au premier étage, des centaines de boîtiers vides de DVD et jeux vidéo jonchent le sol. Ouverts de force, volés dans la cohue.

On marche comme sur des œufs de peur de glisser, en poussant du pied les cadavres d’une culture qui semble avoir été violée. A la sortie, les bornes antivols hurlent au point qu’on ne les entend même plus.

Alors que le magasin ferme normalement ses portes à 22 heures, aujourd’hui, extinction des feux à 19h30. Ordre de ce qui reste de la direction : ne plus faire entrer personne pour mieux gérer la horde présente. (Pour la plupart des salariés cependant, la journée ne se terminera vraiment que cinq heures plus tard.)

Les vigiles, sous une pluie d’insultes et de huées, font leur job. Les gens dehors deviennent fous, les en empêchent, retiennent la porte. Ce qu’ils ne savent pas, les chacals, c’est que le magasin a déjà été pillé. Chacun de ses os a été sucé méthodiquement. Avidement.

Avec difficulté, les agents de sécurité, qui n’ont JAMAIS vu ça de leur vie, parviennent à refermer le sésame. Ouf. Un délicat client qui n’a probablement pas eu sa part du gâteau se plaindra quand même en commentaire de je ne sais plus quel site :



Amassant leur « butin »

Durant les derniers mois, depuis l’annonce de la fermeture de la chaîne Virgin, pas un seul de ces « clients » n’a évidemment levé le petit doigt pour soutenir (de quelque manière que ce soit) les 1 000 salariés, futurs chômeurs dans quelques semaines.

Mais lundi, ils étaient pourtant tous là comme par magie, ces clients invisibles, fossoyeurs aux dents acérées.

Ils ont soudain retrouvé l’adresse d’un magasin dans lequel, au mieux, ils n’avaient pas mis les pieds depuis des années, au pire, ne sont jamais allés.

Comble, certains ont même posé des RTT le matin même pour pouvoir s’y rendre. Dans le même article du Parisien cité plus haut, il est également noté que l’Emma en question (mise au courant de la braderie par une proche) « était venue en repérage la veille, car elle n’avait encore jamais mis les pieds dans un magasin Virgin ».

Le temps d’une matinée, oubliant Amazon, oubliant « la crise », ils étaient là en chair et en os, en masse, les rats, les nécrophiles, dansant joyeusement sur les cadavres de milliers de salariés, amassant leur « butin », comme certains le disaient à 11 heures sur Twitter.

Faire des bonnes affaires, c’est une chose. Mais à ce prix-là ? « Eh oui » avez-vous tous répondu en chœur, « A ce prix-là », justement. Et ce prix-là, c’était moins 50%. C’est ce que vous répétiez tous, vous, les charognards, la salive pâteuse aux commissures des lèvres.

A prix cassés, dignité soldée ?

Pour ce prix-là, vous avez poussé aux larmes des travailleurs qui, peu importe ce qu’on peut penser de Virgin, ont mis toute leur énergie et leur amour durant des années dans un job qui les a passionnés. Pour un simple rabais, vous les avez insultés, méprisés et violentés. Vous avez montré sans masque qu’un vulgaire iPad avait à vos yeux plus de valeur que leur travail et leurs passions.

Pour ce prix-là, putain, vous êtes devenus des bêtes. A prix cassés, dignité soldée ? La vôtre on s’en doutait, mais également la leur dans la foulée ? Vous ridiculiser ne suffisait donc pas ? Il fallait également les écraser, les traîner dans la boue ?

Vous vous êtes battus comme des chiens. Bravo, c’est bien. Mais vous n’êtes pas des chiens, les chiens n’agiraient pas ainsi. Mais vous n’êtes pas non plus des êtres humains, car un humain il me semble, n’agit pas non plus de la sorte.

Non. Pour vous être comportés ainsi, vous n’êtes simplement – et clairement – que des sales pourritures.





Un comportement pareil n'augure rien de bon pour la suite des événement Choque , lorsque ça ne sera pas un Virgin, mais un Auchan/Leclerc ... Tirer

Sarcastique
Revenir en haut Aller en bas
http://mybarn.free.fr/
Pifa33

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Affligeant ....    Sam 18 Mai 2013 - 15:29


J'ai vu ça moi aussi aux infos.
J'ai failli vomir devant ma TV.
Notamment devant le témoignage d'un "client" qui expliquait qu'il avait pris
je ne sais combien d'articles pour les vendre sur le net.
Et tout ça avec le plus grand naturel.
J'aurais bien aimé une question de la part du "journaliste" sur le fait de jouer les vautour,
mais sans doute n'avait-il pas le temps, il devait aussi passer dans les rayons.
En tout cas j'imagine assez bien ce qu'on du ressentir les employés
On est vraiment de plus en plus dans la société du "chacun pour sa gueule".
Les charognards sont portés aux nues.
Revenir en haut Aller en bas
mimile



Messages : 41
Date d'inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Affligeant ....    Sam 18 Mai 2013 - 18:41

Citation :
On est vraiment de plus en plus dans la société du "chacun pour sa gueule".

Ce constat est facile, mais entreprendre une action collective l'est moins. Je suppose que la plupart des clients du magasin sont capables d’écrire la même chose demain, en toute bonne foi. On est toujours le vautour d'un autre, consciemment ou non. Et il en sera ainsi tant que notre société sera basee sur la concurrence...
Revenir en haut Aller en bas
Pierro40

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Affligeant ....    Sam 18 Mai 2013 - 20:12

mimile a écrit:
Citation :
On est vraiment de plus en plus dans la société du "chacun pour sa gueule".

Ce constat est facile, mais entreprendre une action collective l'est moins. Je suppose que la plupart des clients du magasin sont capables d’écrire la même chose demain, en toute bonne foi. On est toujours le vautour d'un autre, consciemment ou non. Et il en sera ainsi tant que notre société sera basee sur la concurrence...

Merci de l'avoir écrit pour moi

J'avais pas l'intention de répondre ... mais, tout ceci me parait bien ... logique, voire évident
En tous cas, aucune surprise pour moi, faut sortir un peu les gars, voir les vrais gens
Revenir en haut Aller en bas
Asca

avatar

Messages : 2117
Date d'inscription : 03/05/2013
Localisation : Vaucluse

MessageSujet: Re: Affligeant ....    Mar 21 Mai 2013 - 12:41

mimile a écrit:
Citation :
On est vraiment de plus en plus dans la société du "chacun pour sa gueule".
On est toujours le vautour d'un autre, consciemment ou non. Et il en sera ainsi tant que notre société sera basee sur la concurrence...

Coucou

Je ne pense pas que ça vienne de la concurrence, je regarderais plutôt du coté de la logique de consommation. La concurrence peut pousser à la consommation, mais elle a d'autres vertus comme la qualité de fabrication, elle pousse à améliorer un produit, il n'y a pas que des mauvais cotés. CE sont les arnaques et les coups bas, en vu de satisfaire l'appât du gain qui pose un souci.
Fabriquer un produit meilleur et plus solide que son ou ses concurrents les poussent à améliorer le leur. C'est l'appât du gain et la logique de consommation qui entrainent des dérives comme sortir un modèle avec des nouveautés parfaitement inutiles ou qui a changé de couleur, ou encore la fameuse obsolescente programmée.

En allant au bout de la logique, enlèves aujourd'hui tous les concurrents d'un produit donné, le plaçant en monopole absolu, il sera toujours fabriqué pour durer peu et sera renouvelé tous les ans voir tous les 6 mois pour que les gens consomment, et la concurrence n'y sera pour rien. Bah !

Pour ce qui concerne les clients déshumanisés de l'article, je dois juste que des milliers d'années d'évolution n'ont pas changé la donne, du moins dans les pays dits "civilisés" ou règne la "démocratie" et surtout le "libéralisme capitaliste" , j'aime à croire que dans d'autres type de sociétés, il existe des tribus ( que la démocratie menace en permanence ) qui sont bien plus humains et fraternels que "nous", je dis "nous" au sens général.

Potes

Alcool Blanc
Revenir en haut Aller en bas
http://mybarn.free.fr/
mimile



Messages : 41
Date d'inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Affligeant ....    Mar 21 Mai 2013 - 14:01

Citation :
Je ne pense pas que ça vienne de la concurrence,
je regarderais plutôt du coté de la logique de consommation. La
concurrence peut pousser à la consommation, mais elle a d'autres vertus
comme la qualité de fabrication, elle pousse à améliorer un produit, il
n'y a pas que des mauvais cotés

Si. La concurrence n'a que des mauvais cotes. Tu te restreins a la concurrence entre firmes, qui n'est qu'une (petite) partie de la concurrence. Que fais-tu de la concurrence entre individus, soigneusement entretenue par d'autres individus pour leur plus grand profit ? Que fais-tu de la concurrence entre états, totalement absurde puisqu'elle permet de tirer tout le monde vers le bas ?

La concurrence, c'est le vrai fond du problème. Une merde a éradiquer de toute urgence. Le contraire de la concurrence, c'est la solidarité...

On pourrait en écrire des pages, sur les méfaits de la concurrence...
Revenir en haut Aller en bas
bistoulle

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Affligeant ....    Mar 21 Mai 2013 - 23:46

l'intérêt, qui aveugle les uns , fait la lumière des autres
Revenir en haut Aller en bas
Asca

avatar

Messages : 2117
Date d'inscription : 03/05/2013
Localisation : Vaucluse

MessageSujet: Re: Affligeant ....    Mer 22 Mai 2013 - 0:51

mimile a écrit:
Que fais-tu de la concurrence entre individus, soigneusement entretenue par d'autres individus pour leur plus grand profit ?

Là dessus, ça a toujours existé, depuis que le monde est monde, deux lions s'affrontent pour chopper la lionne, comme chez les humains, le plus fort et le plus intelligent fait main basse sur la dame, elle-même fait ce choix pour une procréation génétique de qualité, consciemment ou pas. Le fait que la masse se soumettent vénalement me parait être plus de l'orgueil, ils rampent pour tenter de grimper plus haut, "le chien et le loup". Les gens sont tous différents, il y en a des meilleurs que d'autres sur un point particulier, un patron prendra un maçon confirmé s'il en a besoin dans la foulée, plutôt qu'un apprenti à peine diplômé, c'est de la concurrence, mais là ou l'appât du gain arrive c'est d'embaucher le moins cher même s'il est moins bon voir pas bon du tout ou celui qui travaille 12h/jour 7j/semaine. C'est d'ailleurs un des problème en France, les acquis sociaux gagnés par nos anciens sont spoliés, par une main d'oeuvre étrangère qui n'a aucune conscience de ce qu'elle détruit, contre sa propre condition de travail, car dans sa tête, c'est 'du travail'; là où nous, nous allons dénoncer un abus sur les droits des travailleurs.
M'enfin c'est calculé, on ne dit pas que "le diable est le malin" pour rien Preuve

mimile a écrit:
Que fais-tu de la concurrence entre états, totalement absurde puisqu'elle permet de tirer tout le monde vers le bas ?

C'est le capitalisme libéral libertaire à tout va qui en est à l'origine. Sans la bourse et leurs spéculateurs de merde, ça n'arriverait pas or ces entreprises gavées de thunes par les actionnaires auxquels elles se vont vendues, se doivent d'enrichir ces même actionnaires en générant toujours plus de profit, pour que l'action monte, et pour vendre plus faut vendre pas cher, donc sur la qualité et le cout de production et de personnels et rendre le produit obsolète le plus vite possible sans que ça se voit trop.
En France en tout cas, la loi de 1973 interdisant à la nation d'emprunter gratos à sa propre banque est le début des emmerdes, merci Pompidou-Giscard, car De Gaulle avait envoyé chier Rotschild.
La concurrence n'est rien d'autre qu'un argument détourné de sa valeur, comme l'amour de Dieu envoie des gens se faire buter pour 3 connards.

mimile a écrit:
La concurrence, c'est le vrai fond du problème. Une merde a éradiquer de toute urgence. Le contraire de la concurrence, c'est la solidarité...

Je dirais que c'est "l'argent", le fond du problème et l'égoïsme, le contraire de la solidarité. Une nation qui fonctionne sur base d'échange, déjà est moins dans l'appât du gain et par l'échange tous sont liés les uns aux autres, interdépendants devant se serrer les coudes, un agriculteur qui échange des légumes et fruits contre des travaux de soudures d'un ferronnier sur un tracteur, tracteur prêté à un autre agriculteur pour un coup main par manque de main d’œuvre occasionnel, un dentiste qui soigne les dents d'un maçon qui en échange lui monte un garage pour sa voiture, si c'est pas être solidaire ?

Et pourtant, chacun fera son choix, le plus efficace, le plus arrangeant des dentistes/ferronnier/paysans, la concurrence est toujours là.

Enfin c'est mon point de vue Clin DOeil

Potes Alcool Brun

Revenir en haut Aller en bas
http://mybarn.free.fr/
samMercedes

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Affligeant ....    Mer 22 Mai 2013 - 7:07

mimile a écrit:
Citation :
Je ne pense pas que ça vienne de la concurrence,
je regarderais plutôt du coté de la logique de consommation. La
concurrence peut pousser à la consommation, mais elle a d'autres vertus
comme la qualité de fabrication, elle pousse à améliorer un produit, il
n'y a pas que des mauvais cotés

Si. La concurrence n'a que des mauvais cotes. Tu te restreins a la concurrence entre firmes, qui n'est qu'une (petite) partie de la concurrence. Que fais-tu de la concurrence entre individus, soigneusement entretenue par d'autres individus pour leur plus grand profit ? Que fais-tu de la concurrence entre états, totalement absurde puisqu'elle permet de tirer tout le monde vers le bas ?

La concurrence, c'est le vrai fond du problème. Une merde a éradiquer de toute urgence. Le contraire de la concurrence, c'est la solidarité...

On pourrait en écrire des pages, sur les méfaits de la concurrence...

Là Mimile, je ne suis pas d'accord, et je partage plutot l'avis d'Asca.
Je dirais plutot que c'est toi qui aujourd'hui, est aveuglé par le mauvais coté de la concurrence que l'on subit aujourd'hui.
Cependant,
l'absence de concurrence, au niveau des firmes, cela donne la Trabant
de la RDA, que l'on mettait des années à pouvoir acquerir, quand, à
coté, on pouvait trouver une W126 neuve, ou une W114 d'occase pour une
poignée de cerises. CEla donne aussi tous les produits merdiques que
l'on trouvait dans les ex-pays communistes (je connais, j'ai de la
famille en Pologne, et nous y avons été plusieurs fois avant les années
80.

Au niveau des pays, l'absence de concurrence, cela donne
aussi la Corée du Nord....je préfère quand même vivre dans un pays
européen qui déconne que dans ce "paradis" sans concurrence...

Réduire les problèmes actuels à la concurrence est très...euh... réducteur

, meme si, comme pour tout, il y a des bons et des mauvais cotés!

Le fond du problème, c'est l'ame humaine: sans concurrence, l’être humain néglige son travail et fait de la m... de plus en plus inutile, avec la concurrence, l’être humain cherche a écraser l'autre pour être le premier...
Revenir en haut Aller en bas
mimile



Messages : 41
Date d'inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Affligeant ....    Mer 22 Mai 2013 - 8:31

Citation :
l'absence de concurrence, au niveau des firmes, cela donne la Trabant
de la RDA, que l'on mettait des années à pouvoir acquerir, quand, à
coté, on pouvait trouver une W126 neuve, ou une W114 d'occase pour une
poignée de cerises. CEla donne aussi tous les produits merdiques que
l'on trouvait dans les ex-pays communistes (je connais, j'ai de la
famille en Pologne, et nous y avons été plusieurs fois avant les années
80.

La concurrence, cela donne la mise sur le marche d'un tas de produits totalement inutiles et rapidement hors d'usage, grâce a l'obsolescence programmée, l’épuisement trop rapide des ressources de la planète, les crises, le chômage et la guerre...

Je n'ai pas le temps ce matin de répondre plus longuement, mais ne vois pas les choses de manière trop manichéenne, renoncer a la plupart de la concurrence (car totalement c'est impossible) n'est pas retourner au modèle communiste dévoyé des ex-pays de l'est... Il y a d'autres solutions.

Je le redis, la concurrence n'a que des mauvais cotés... Asca m'a fait une explication de texte, un peu orientee, Et tu m'as fait une reponse axee sur ton confort...
Revenir en haut Aller en bas
samMercedes

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Affligeant ....    Mer 22 Mai 2013 - 8:38

Pas trop le temps non plus, mais je développerais plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
mimile



Messages : 41
Date d'inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Affligeant ....    Mer 22 Mai 2013 - 8:40

Tu etais entrain de surveiller ? J'ai juste eu le temps de manger mon œuf... Bonne journée a tous.
Revenir en haut Aller en bas
samMercedes

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Affligeant ....    Mer 22 Mai 2013 - 8:58

J'étais sur mon mail entre deux patient et j'ai reçu une notification de réponse!
Revenir en haut Aller en bas
samMercedes

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Affligeant ....    Mer 22 Mai 2013 - 9:18

Tiens, mon suivant est bloqué dans les embouteillages, et m'a prévenu qu'il serait en retard...

La concurrence est intrinsèque à l’être humain pour le faire progresser. C'est pour cela qu'il fait tout pour l’éliminer puis se reposer sur ses lauriers.

Les problèmes actuels viennent justement de la réduction peu à peu de la concurrence par concentration de l'offre dans des groupes de plus en plus volumineux. C'est le rêve de toute entreprise, de réussir à éliminer la concurrence!

Cela s'appelle un marché captif. Une fois la concurrence éliminée (aujourd'hui par concentration, hier en RDA par exemple par diktat d'état), il n'y a plus besoin d'évolution, d'innovation, il y a baisse de la qualité... de toute façon, le client n'a pas d'autre choix, où il s'en prive, ou il accepte les défauts.

Idem au niveau des salariés: si tous les salariés ont un salaire égal (pays communistes), la concurrence se développe autrement: c'est à celui qui en foutra pas une rame, en tout cas le moins possible, car le "gagnant", c'est celui qui se fatiguera le moins pour le meme revenu.

Pour lutter contre cela, dans les pays communistes, ils avaient inventé les "médailles en chocolat", pour créer une concurrence autre que financière ou productive.

Pour l'industrie, si tu bloques les prix et la concurrence, alors ce sera la course à produire au moins cher pour gagner le plus à prix égal, gagner ne signifiant pas forcement gagner de l'argent, mais aussi du temps soit à rien foutre, soit à travailler pour soi.

Si je gagne tant quoi que je fasse, je vais me fatiguer le moins possible, et je bosserais pour moi grâce à ce "repos accumulé". On voyait cela dans les kolkhozes soviétiques, où le parcelles communes ne produisaient que très peu alors que les parcelles individuelles qu'avaient droit d'exploiter les paysans étaient infiniment plus productives.

C'est exactement vers cela que l'on tend aujourd'hui, avec une collectivisation de plus en plus marquée, mais aux mains de quelques privés, alors qu'avant c'était aux mains de quelques dirigeant publics.

C'est dans la nature humaine de profiter du système, l'absence apparente de concurrence tirant à mon sens plutôt vers le bas, et la concurrence, jusqu'à un certain point, tirant plutôt vers le haut!!!

L’égoïsme intrinsèque de l’être humain fait que si tu travaille pour un certain intérêt personnel, tu prêteras attention à ton travail. Par contre, si, quoi que tu fasse, ta récompense sera toujours la même, tu en feras le moins possible...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Affligeant ....    

Revenir en haut Aller en bas
 
Affligeant ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pathétique? Affligeant?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Relique :: Discussions Libres-
Sauter vers: